3 techniques pour préparer son entrée dans le monde professionnel

orientation

Le projet professionnel se prépare le plus tôt possible au cours de vos études.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, préparer son entrée dans le monde professionnel ne commence pas la veille de l’obtention de son diplôme. Normalement, vous passerez au moins par la case des stages obligatoires. C’est déjà une bonne chose, il faut se dire qu’il y a quelques années, cela n’existait même pas …

Personnellement, mon premier stage obligatoire était un stage de 3 mois. Je l’ai réalisé pendant l’été (adieu les vacances), entre ma licence d’économie (3ème année) et mon master 1 (4ème année). J’avais 21 ans. Puis, le second stage obligatoire était … tiens, jamais. A l’université dans laquelle j’étudiais, il était possible d’avoir un diplôme de master (Bac + 5), en faisant seulement 3 mois de stage. Et encore, si on ne trouvait pas ce stage, il était possible de demander une dérogation…

Comme si je pouvais choisir un métier dès la fin de mes études en ayant passé uniquement 3 mois dans une entreprise.

Qui plus est pendant l’été (on ne va pas se mentir, je faisais souvent les photocopies). J’y reviendrais.

5 ans plus tard, je suis bien inséré dans le monde professionnel. J’ai travaillé dans plusieurs entreprises, dans plusieurs pays, j’ai un bon réseau professionnel, et je suis très employable (c’est-à-dire que je peux trouver le travail qui me plaît assez rapidement. La dernière fois que j’ai cherché un travail, j’ai été accepté dans 4 entreprises et j’ai pu choisir celle qui me plaisait le plus).

Comment fait-on pour passer d’un stade proche de zéro (stage de 3 mois plutôt pourri) à la situation qui vous permet de trouver le travail que vous souhaitez au moment où vous voulez ?

Projet professionnel pour les jeunes
Orientation professionnelle pour les jeunes

Voici les trois premières techniques que j’ai appliquées et qui ont fait leurs preuves :

  • Avoir une adresse mail professionnelle. C’est LE conseil numéro 1. Le monde professionnel tourne autour de votre adresse mail. Nous recevons des offres (stage et job) par mail, nous postulons à des offres par mail, nous contactons des professionnels par mail. Pour l’instant, sur votre CV, pas question de mettre son compte Snap ou Insta. Je ne vous dis pas que ça va rester indéfiniment comme ça, mais aujourd’hui c’est la règle. On oublie les kikoudu67@gmail.com ou le_bg_du_78@hotmail.fr. Vous pouvez choisir le classique nom.prénom@, ou prénom.nom@. Mettez la première lettre de votre prénom puis votre nom si vous avez un nom à rallonge (comme le mien) . Cela prend 5 minutes sur outlook ou gmail. Par ailleurs, si vous ne voulez pas mélanger les genres, vous pouvez créer une adresse professionnelle, et gardez une adresse personnelle.

le monde professionnel tourne autour de votre adresse mail”

  • Se rendre visible sur internet. Comme pour tout aujourd’hui, il existe un tas de solutions pour se rendre visible. En fonction du secteur dans lequel vous voulez évoluer, il faut se positionner sur tel ou tel site, participer à tel blog, s’inscrire dans tel groupe. Internet permet de décupler vos chances de trouver des opportunités dans à peu-près tous les domaines. Plus vous commencez à vous positionner rapidement sur internet, plus vous aurez une visibilité importante plus tard. Aujourd’hui, j’ai quasiment 1000 contacts sur Linkedin. Soit le double de mon chef, qui a pourtant 25 années d’expériences professionnelles.

plus vous commencez à vous positionner rapidement sur internet, plus vous aurez une visibilité importante plus tard”

  • Rencontrer des professionnels qui vont vous parler de leur travail. Il n’y a pas de secret : qui mieux qu’un artisan peut vous parler de la réalité de son métier ? Qui mieux qu’un chef d’entreprise peut vous parler de son quotidien ? Qui mieux qu’un prof peut vous parler du métier d’enseignant ? Dès qu’un secteur ou qu’un métier vous interpelle, allez rencontrer une personne qui exerce cette profession. Vous découvrirez par vous-même comment un professionnel parle de son métier, ce qu’il/elle en pense, ce qu’il/elle aime et ce qu’il/elle apprécie moins.
    On essaye un petit défi ? Dans les prochains jours, allez demander à vos amis quel est le travail de leurs parents (ou de leurs frères et sœurs s’ils travaillent déjà). Et obligez-vous à choisir au moins une personne à laquelle vous pourrez poser quelques questions sur son métier. De fils en aiguille, vous comprendrez de mieux en mieux comment fonctionne le monde professionnel. Ainsi…

“…Vous allez découvrir petit à petit ce qui vous plaît, les secteurs qui vous font rêver, les organisations dans lesquelles vous voudrez travailler plus tard.”

Bonus : Si vous êtes inscris sur LinkedIn, pensez à inviter les personnes que vous avez rencontrées, en leur envoyer un petit message, par exemple « Bonjour Monsieur/Madame …, c’était un plaisir de vous avoir rencontré hier. J’ai apprécié notre échange. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de l’avancée de mon projet professionnel. Pour rester en contact, je me permets de vous envoyer cette invitation. Bien cordialement ». Ensuite, la personne aura la possibilité de vous ajouter dans son réseau. Il peut ne rien se passer pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Mais qui sait, le jour où vous chercherez un travail, peut-être que cette personne pourra vous mettre en contact avec quelqu’un, qui cherche un profil comme le vôtre !

Si ce texte vous a aidé, n’hésitez pas à le partager.

A bientôt,

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.