C’est votre projet professionnel, pas celui de vos parents !

Plus vous commencerez à réfléchir tôt à votre projet professionnel, plus vous aurez le sentiment qu’il vous appartient. De fait, moins votre entourage (parents, grands-parents, profs) pourra s’approprier votre propre projet. Je me rappellerai toute ma vie ce rendez-vous chez un docteur. Son fils était un ami que je n’avais pas vu depuis un moment. Je lui demande comment il va :

Le docteur : “Il va bien. Il est en ce moment en première, il se débrouille bien.”

Moi : “Est-ce qu’il sait ce qu’il va faire plus tard ?”

Le docteur : “Je le mettrai probablement à Sciences-Po. C’est bien Sciences-Po”

Je ne suis pas prêt de l’oublier celle-là !

De nombreux parents mettent, légitimement, beaucoup d’espoir dans leurs enfants. Ils se projettent à leur place. Parce que les parents, eux, ont l’expérience, ils savent ce qui est bon pour plus tard, ils savent quel boulot paie bien, et quel boulot est “bien vu” ou “mal vu”.

Mais non.

Ce n’est pas leur projet. Ce n’est pas leur avenir. C’est le votre.

Vous avez le droit de vous diriger vers ce qui vous plaît, vers ce qui vous passionne ; le droit de changer d’avis, de changer d’orientation. Vous avez le droit de vous tromper. Vous avez le droit de prendre votre temps.

Attention, entendons-nous bien. Votre entourage, votre famille, vos parents ont une vraie place dans la définition de votre projet, et plus encore dans la construction de votre personnalité. Nous proposons d’ailleurs sur ce blog un moyen de mieux vous connaître grâce votre entourage dans cet article. Ils sont là pour vous aider, vous accompagner, vous soutenir, vous aiguiller. Mais rappelez-vous que c’est votre projet et votre avenir. La limite entre les deux est très mince, mais avec un peu plus d’expérience, chacun de vous va réussir à la mettre en place.

Un autre point d’attention. Vous avez le droit d’aller vers ce qui vous passionne, de changer d’avis, de bifurquer, de chercher, de galérer. Mais vous n’avez pas le droit d’attendre que votre projet se dessine tout seul. Vous devez être acteur, créateur de votre projet. En tant que jeune, en tant qu’étudiant, en tant que que futur professionnel dans un monde qui a besoin de jeunes passionnés, vous avez le devoir de chercher là ou vous allez le plus rayonner. Là ou vous allez vous rendre utile, où vous allez révéler votre talent.

S’il vous plaît, qu’aucun de vous ne se retrouve dans une activité professionnelle qui ne l’intéresse pas ! Quand on fait quelque-chose qui ne nous intéresse pas :

  • On s’ennuie et on ennuie les autres
  • On ne fait pas du bon travail
  • On se sent dévalorisé, pas à sa place
  • Et puis, tout simplement, on est pas fait pour ça !

Nous devons donner le meilleur de nous-mêmes. En particulier à travers une activité professionnelle qui nous permet de nous réaliser. D’inspirer notre entourage. De faire grandir nos collègues. Nous sommes faits pour réaliser des choses impossibles. Pour résoudre des problèmes insolubles.

Rappelez-vous toujours cette phrase :

Le monde n’a pas été construit par des personnes plus intelligentes que nous.

Notre famille, en particulier nos parents, ne connaît pas le monde professionnel dans lequel nous allons grandir. La grande majorité de nos parents vont travailler dans 2 ou 3 entreprises au cours de leur vie. Ils ont effectué une activité centrale, et se sont rarement réorientés au cours de leur carrière. Mais le monde professionnel change. Il est en pleine évolution. 50% des métiers de demain n’existent pas encore aujourd’hui. Les métiers de demain évolueront autour des compétences du numérique. Or, il y a 20 ou 30 ans, quand nos parents ont commencé leur carrière, personne n’avait d’ordinateur personnel…

Sachons donc garder une saine distance lorsque nos aînés nous donnent des conseils pour notre carrière. Gardez à l’esprit que le monde professionnel est bien plus complexe aujourd’hui qu’il l’était auparavant. Plus complexe mais aussi plus ouvert (aux réorientations, aux parcours originaux, aux expériences variées, etc.).

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.